AI KI DO

 

Règles du pratiquant

 

Accueil
Dispositions d'esprit pour la pratique
Règles du DOJO
Règles du pratiquant
Etiquette sur le tatami
Insertion des nouveaux pratiquants
Le sens de la pratique

 

Celui qui est maître de soi et se dépasse lui-même

(calligraphie de O Senseï)

 


1- Il est nécessaire de respecter l'enseignement, la philosophie du fondateur et la manière dont l'instructeur les transmet.

2- Chaque pratiquant s'engage moralement à ne jamais utiliser une technique d'Aïkido pour blesser ou manifester son ego. Ce n'est pas une technique de destruction mais de création. C'est un outil visant au développement d'une société meilleure à travers celui de la personnalité.

3- Les réglements de conflits personnels sur le tapis sont interdits. L'Aïkido n'est pas du combat de rue. Vous êtes sur le tapis pour transcender et purifier vos réactions agressives, pour adopter l'esprit du samouraï.

4- Il n'y aura pas d'esprit de compétition sur le tatami. Le but de l'Aikido n'est pas de vaincre un adversaire mais de lutter contre vos propres instincts agressifs. La force de l'Aïkido ne réside pas dans la puissance musculaire, mais dans la souplesse, la communication, le contrôle de soi et la modestie.

5- Toute forme d'insolence sera proscrite: nous devons tous être conscients de nos limites.

6- Chacun a des possibilités physiques et des raisons différentes de pratiquer l'Aïkido. Elles doivent être respectées. L'Aïkido véritable est l'application correcte et souple de la technique appropriée dans n'importe quelle circonstance. Vous devez veiller à n'occasionner aucune blessure. Il faut protéger votre partenaire et vous protéger vous-même.

7- Acceptez les conseils et les observations de l'instructeur et essayez de les appliquer avec sincérité, du mieux que vous pouvez. Il n'y a pas de place pour la contestation.

8- Tous les pratiquants étudient les mêmes principes. Aucun désaccord ne doit naître au sein du groupe et tous les pratiquants du Dojo forment une grande famille; le secret de l'Aïkido est l'harmonie.

 


ISSHO KEN MEI

Ce que tu fais, fais-le de ton mieux